Au Château de Bonhoste, les vendanges ont commencé le 17 septembre.
D’abord les Crémants, suivis des blancs une semaine plus tard. Leur rendement est cette année 20% inférieur à celui des années précédentes. Nous en avions déjà parlé dans notre lettre du mois de mai, c’est en grande partie le printemps qui est en cause : frais et pluvieux, suivi d’un temps chaud et humide, il a été défavorable à la fécondation des fleurs ce qui a donné des grappes hétérogènes.
Les conditions climatiques actuelles (humidité et chaleur) nous ont contraints à vendanger avec une semaine d’avance les merlots et cabernets. Il a fallu trouver un équilibre entre maturité et fraîcheur, car le risque était trop grand que la pourriture se forme sur le raisin. Le rendement cette fois-ci sera 30% inférieur à celui des années précédentes, avec un taux d’alcoolémie un peu plus élevé qu’habituellement…un bon potentiel de garde en perspective. Tout laisse à penser que le millésime 2013 sera plus léger qu’à l’accoutumée et plus porté sur le fruit.

Château La Moulière n’a malheureusement pas été épargné par l’orage de grêle qui a sévi le week-end dernier (28 septembre) dans le bergeracois. Le risque que le raisin pourrisse trop vite nous a là aussi contraints à démarrer les vendanges prématurément. 10% du vignoble ayant été touché par la grêle, le rendement sera là aussi inférieur aux années passées, mais la qualité n’en pâtira pas.

Passionnés par notre métier de vigneron, peu importe les aléas du climat, nous mettrons notre enthousiasme, notre savoir-faire et tout notre cœur pour toujours élaborer le meilleur des nectars !

sit Donec id massa libero. id felis mattis leo lectus mi,

Rester en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités

Merci de vous être inscrit

Pin It on Pinterest

Share This