Comme dans une grande partie du pays, en Gironde la pluie a été abondante. Pour l’instant, cela n’est pas nocif pour la vigne. En revanche, les températures plutôt douces pour la période peuvent engendrer un débourrement précoce. Le débourrement est une des étapes primordiales du cycle végétatif de la vigne : c’est le moment ou les bourgeons se développent, généralement au mois de mars ou avril. Le risque de gelées étant  bien présent jusqu’au mois de mai il est donc important que le débourrement ne soit pas trop en avance, afin que l’évolution de la vigne ne soit pas trop perturbée.

Donec Nullam id, libero quis odio vel,

Rester en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités

Merci de vous être inscrit

Pin It on Pinterest

Share This